Récemment, une amie m’a posé une question. On me la pose assez souvent pour que j’aie envie d’écrire à ce sujet.

« Allo Sandy! J’aimerais ça que tu m’expliques ce que tu fais. Peux-tu t’occuper de mes placements? » Chaque fois, ça me renverse. Si les gens de mon entourage ne sont pas certains, imaginez ceux qui ne me connaissent que peu ou pas du tout! Alors, mettons les choses au clair.

Qu’est-ce que je fais?

En tant que planificatrice de finances intelligentes, j’ai choisi d’orienter ma pratique en planification financière, fiscale et successorale. La planification financière intègre les connaissances des sept domaines suivants :

  • aspects légaux,
  • assurance et gestion des risques,
  • finances,
  • fiscalité,
  • placements,
  • retraite,

L’optimisation du patrimoine doit se faire en tenant compte d’un plan d’action stratégique entièrement adapté aux besoins de mes clients.

Le meilleur pour vous

En tant que courtière en services et produits financiers, je magasine pour mes clients les meilleurs choix considérant leur situation personnelle. Et ce, tant pour les assurances de personnes, les placements, que pour les produits bancaires et de financement. J’ai accès à une panoplie de produits, ce qui me confère la plus grande souplesse; je peux recommander en fonction des besoins réels et des objectifs propres à chacun de mes clients.

Qu’est-ce qui me distingue?

Vous pourriez me répondre qu’il y a un planificateur financier à votre banque. C’est justement ici que mon approche est incomparable, voire incompatible avec ce que vous trouverez dans les grandes institutions.

Liberté et vision globale

Je me distingue du fait, notamment, que je suis libre; je n’ai de compte à rendre à aucune compagnie de produits d’assurance, de placement ou de financement. Qui plus est, j’accompagne mes clients dans une planification globale. Je serai franche et directe : en 2018, tous les intervenants du domaine financier affirment faire de la planification globale, mais en réalité, il n’en est rien.

Le planificateur financier lié à une institution

Le fait est que, le spécialiste en placements et le conseiller en sécurité financière qui évoluent pour un employeur, ou même à leur compte pour une bannière, ne se parlent pas : l’un pousse l’assurance, l’autre les placements. Ils ne connaissent pas votre fiscalité, votre comptabilité, et ils ne vous soutiennent pas dans la gestion des liquidités de votre entreprise ou de vos liquidités personnelles. Sans mentionner qu’un conseiller évoluant dans un réseau captif, comme on dit dans notre jargon, poussera assurément les produits de la compagnie à laquelle il est lié, peu importe s’ils sont, ou pas, les meilleurs sur le marché et les mieux adaptés à votre situation précisément.

Le titre de Pl. Fin. est, selon moi, beaucoup trop souvent utilisé comme un titre marketing par les grandes institutions financières, dont le seul objectif est de faciliter la vente de produits par l’augmentation de la crédibilité de la personne qui est devant vous. Entendons-nous bien, je sais que ce sont de bonnes personnes qui travaillent dans les banques, mais elles ne peuvent pas avoir la même liberté de conseils qu’un représentant autonome. La façon dont elles sont rémunérées et évaluées ne leur permet pas de le faire, dans la plupart des cas.

Moi, chef d’orchestre

Mon client typique a longtemps été conseillé en silo par une multitude d’intervenants, qui ne se parlaient pas entre eux et qui, sans le savoir, par leurs recommandations nuisaient à la stratégie déployée par un autre. En tant que nouveau « chef d’orchestre », j’accompagne chacun de mes clients en commençant par faire un grand ménage, pour ensuite établir une vision claire des stratégies à mettre en place selon leurs propres objectifs, leurs buts et leurs valeurs personnelles.

Je travaille pour qui?

« Tu travailles pour qui ? » me demande-t-on souvent.

« Pour mes clients, point. » Et c’est un grand honneur pour moi de répondre.

Un des principaux avantages est que l’indépendance permet une relation à la fois personnalisée et surtout à long terme. Être la conseillère privilégiée d’une famille, la suivre tout au long de ma pratique, assurer la transmission du patrimoine de génération en génération; c’est une plus-value que vous trouverez difficilement dans une organisation. Les mouvements de personnel y sont trop nombreux et le remplacement des conseillers par des robots y est bien amorcé (notez que je ne suis pas contre la technologie, laquelle facilitera toujours notre travail).

Indépendance et intégrité  

L’indépendance de conseils a de nombreux avantages pour le client, dont le principal : elle augmente l’intégrité des recommandations. Les objectifs de mes clients passent évidemment avant ceux des institutions financières. Par exemple, dans le cas des investissements, j’ai choisi de travailler avec PEAK, un bureau de courtage (destiné aux groupes de courtage multidisciplinaire totalement indépendants), lequel me donne accès à tous les produits d’épargne collective du marché approuvés pour la distribuion au Canada. Comme mon courtier ne commercialise aucun produit de placement lui-même, il ne s’agit que de l’intermédiaire entre vous, moi et les institutions financières. Peak supervise la conformité et les normes éthiques, ainsi que l’administration de mes transactions; ça reste ma réputation, mes recommandations. Le tout, avec la même rigueur administrative que dans les grandes institutions financières. Point.

Là où j’excelle

Comment je me démarque, moi Sandy Lachapelle, des autres planificateurs financiers? L’entrepreneuriat fait partie de mon ADN et je suis née pour être planificatrice financière. J’offre donc un encadrement personnalisé à des familles d’entrepreneurs. Avec toute la rigueur, l’engagement et même l’amour que cela nécessite. Je suis proche de mes clients; je deviens une ressource, une alliée. Je veille à leurs intérêts comme s’ils étaient les miens. Je fais un peu partie de la famille!

J’ai fait le pari qu’une approche basée sur des conseils intégrés, une analyse rigoureuse et un suivi constant sont un gage de succès à long terme. Exit l’approche de vente de produits, plus rapide et prônée dans les institutions.

Oui, tu peux m’appeler pour n’importe quel produit financier que tu trouverais dans une succursale près de chez toi.

Oui, je peux faire beaucoup plus que ça…

Et le plus important : j’adore ce que je fais. Chacun sa tasse de thé! 😉

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *